Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD.

Cherchez-vous notre logo ? Vous pouvez télécharger notre logo et obtenir des informations sur la façon de l'utiliser sur page de partage

Oz Buzz Updates: jour 3

7

3 jour du congrès mondial sur la maladie de huntigton

Par Dr Jeff Carroll le 19 septembre 2011Edité par Dr Ed Wild; Traduit par Nicolas CasadeiInitialement publié le 14 septembre 2011

Notre dernier rapport du Congrès mondial de la maladie de Huntington regroupe l´ensemble des mises à jour de notre flux Twitter. La vidéo de la session Buzz Oz - avec des nouvelles et des interviews - sera disponible sur HDBuzz.net plus tard dans la semaine.

Tuesday, 14 Septembre, 2011

08h33 - Et voici désormais le 3 jour du congrès mondial sur la MH

Robi Blumenstein du CHDI, HD World Congress, Melbourne 2011
Robi Blumenstein du CHDI, HD World Congress, Melbourne 2011

08:40 - * Jeff: * La maladie de Huntington pourrait être beaucoup plus commune que dans nos estimations - Michael Hayden

08:47 - * Jeff: * La MH est un fardeau pour les personnes âgées, qui dans le passé ne pouvaient vivre assez longtemps pour ressentir les symptômes - Hayden

09:02 - * Ed: * L'augmentation de la prévalence de la MH - pourquoi est-elle plus commune que ce que nous avions pensé?

09:07 - * Ed: * Des études utilisant du sperme permet de prédire si une répétition de CAG dans la “substance grise” peut entraîner des problèmes pour la prochaine génération

09h13 - Il est important d´arrêter de parler de “l'apparition” des symptômes dans la MH- les symptômes commencent graduellement au fil des ans - Dr Mark Guttman

09h32 - La maladie de Huntington provoque une grande variété de symptômes que les médecins devraient toujours garder à l'esprit lorsqu'ils examinent des patients, Elizabeth McKusker

10:36 - rapports d'Ed sur “Science: omique” - et Jeff “modèles internationaux de soins”.

10:37 - * Ed: * “omique” ou comment mesurer un grand nombre de choses à la fois. Finalement assez proche de la génomique (qui permet d´analyser de grands nombres de gènes)

10:45 - * Ed: * La métabolomique est la mesure de métabolites - les petites molécules du sang. Wayne Matson utilise cette méthode dans la MH et trouve des changements intéressants

10:54 - * Ed: * Les niveaux d' I3PA semblent être réduite dans le sang des patients, mais aussi des souris imitant la MH. Il n´est pas encore clair en quoi ceci pourrait être utile - Matson

11:02 - * Jeff: * Les soins fournis aux patients en Australie sont compliqués en raison de la complexité de l'administration des soins de santé - Andrew Churchyard

11:00 - * Jeff: * Un grand nombre de familles à risque n´interagissent pas avec le système médical, et nous ne savons pas pourquoi - Churchyard

11:11 - * Ed: * Les cellules cérébrales immunitaires appelées microglies sont anormaux chez les souris présentant la MH - Dr Blair Leavitt

11:13 - * Ed: * Un changements dans les vaisseaux sanguins du cerveau des souris malades pourrait augmenter la diaphonie entre le cerveau et le corps - Leavitt

11:26 - * Jeff: * L'accès aux services médicaux pour les familles à risque en Afrique du Sud est limitée - Amanda Krause

11:34 - * Jeff: * les Africains noirs, une maladie appelée “semblable à Huntington” est causée par une mutation différente - Krause

11:38 - * Ed: * Ruth Lüthi-Carter examine quels sont les gènes plus ou moins activée dans différents modèles murins de la MH et les compare aux humains

11:51 - * Ed: * Ces changements d'activation de gènes pourrait nous aider à comprendre la maladie afin de développer et de tester de nouveaux médicaments - Luthi-Carter

12:06 - * Ed: * Les protéines fonctionnent en se collant les uns aux autres. La protéine huntingtine mutante et normale possèdent différents groupes de partenaires - Chris Ross

12:11 - * Ed: * Un consortium international de chercheurs utilisent des modèles de cellules souches pour aider à comprendre la maladie de Huntington

12:18 - * Jeff: * Francisco Cardoso - un nouveau réseau latino-américain sur la MH est à présent actif à l´adresse rlah.org

«l'étude HORIZON à recruté des patients rapidement et a été efficacement géré - de bonnes nouvelles pour les futurs essais de traitements - Bernhard Landwehrmeyer »

12:20 - * Ed: * Le consortium a trouvé la recette pour transformer des cellules souches en des neurones qui sont généralement les plus touchés par la MH. Voici un nouvel outil de recherche très précieux

12:27 - * Jeff: * Le réseau latino-américain recherche des traitements efficace sur la maladie de Huntington efficace

12:43 - * Ed: * La comparaison entre activation de gène et le comportement chez des modèles de souris montre que différents modèles imitent assez bien les différents aspects de la maladie - Lesley Jones

12:44 - * Ed: * Un des modèles de souris appelé huntingtine Q150 produit en réalité moins de protéine huntingtine - bizarre, mais important - Jones

12:45 - * Ed: * Un article concernant les souris imitant la MH sera bientôt diffusé sur HDBuzz

13:47 - rapports de la session scientifique final - Les derniers sujet à la pointe de la recherche. Jeff est le premier orateur de la session

13:56 - Jeff étudie les métabolites dans plusieurs tissus de souris imitant la MH. Les tissus comme le cerveau, la graisse et le foie sont tout impactés par la mutation, mais de façons différentes.

14:00 - Les changements métaboliques trouvés dans le sang des souris reflète relativement bien les changements se produisant dans le cerveau - ceci pourrait être utile pour étudier les patients

14:19 - Le Dimebon n'a montré aucun effet sur la maladie dans l´étude HORIZON. La recherche de traitements continue.

14:21 - Cependant, l'étude HORIZON à recruté des patients rapidement et a été efficacement géré - de bonnes nouvelles pour les futurs essais de traitements - Bernhard Landwehrmeyer

14:42 - Des “tatouages” sont ajoutés dans l'ADN par des enzymes originalement dans le corps humain. Mais dans la maladie de Huntington, ce système est dérégulé. Des inhibiteurs de HDAC devraient permettre de résoudre ce problème - en cours d'un essai - Larry Marsh

14:50 - Il y a plusieurs espèce de “tatouages” sur l´ADN = plusieurs façons d'essayer d'améliorer les choses avec des médicaments. Les études animales permettront d'identifier les meilleurs - Marsh

15:10 - * Jeff: * Claire van Eyk utilise des mouches des fruits pour essayer de comprendre comment la huntingtine mutée tue les cellules du cerveau

15:12 - “l´ARN”, de même que certaines protéines, est susceptible de contribuer à la mort des cellules du cerveau - Clare

15h13 - Jennifer Thompson étudie les symptômes psychiatriques de la MH, tout comme l'apathie et la dépression, qui peuvent être dévastateur

15:16 - L'apathie est incroyablement communes, et s'aggrave avec le temps - Thompson

15h18 - Fait intéressant, la dépression est si répandue dans la MH, mais ne semble pas beaucoup changer au fil du temps - Thompson

15:36 - Robi Blumenstein de CHDI - comme un jeu d'échecs, nous devons réfléchir à une stratégie si nous allons battre la maladie de Huntington

15:40 - Le succès ressemble à un tabouret à trois pattes: (1) un traitement efficace (2) la capacité de le tester et (3) assez de volontaires pour l'essai - Blumenstein

16:00 - Beaucoup de membres de la famille à risque sont nécessaire pour les essais, aussi bien maintenant que demain. Découvrez comment participer sur Enroll-HD.org

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d´intérêt Pour plus d'informations sur notre politique d'information voir notre FAQ ...