Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD.

Cherchez-vous notre logo ? Vous pouvez télécharger notre logo et obtenir des informations sur la façon de l'utiliser sur page de partage

Sujet de l´article: symptômes

Des cibles médicamenteuses importantes issues d'une nouvelle étude génétique de la MH

Des cibles médicamenteuses importantes issues d'une nouvelle étude génétique de la MH

Leora Fox à la date 11 mai 2016

Il existe un grand mystère : pourquoi différentes personnes ayant la même mutation MH développent-elles parfois les symptômes à des âges très différents. L'année dernière, une grande analyse génétique nous avait donné quelques pistes intéressantes et à présent, les chercheurs se concentrent sur les résultats les plus prometteurs. Une étude récente montre que de minuscules changements au sein des gènes qui réparent l'ADN endommagé, peuvent avoir un effet important sur l'âge d'apparition de la maladie de Huntington et de maladies apparentées.

Réflexion sur les premiers symptômes de la maladie de Huntington et sur les régions du cerveau qui les contrôlent

Réflexion sur les premiers symptômes de la maladie de Huntington et sur les régions du cerveau qui les contrôlent

Dr Tamara Maiuri à la date 19 avril 2016

Des déficits cognitifs, ou des difficultés à penser clairement, apparaissent bien avant le diagnostic clinique traditionnel de la maladie de Huntington (MH). Bien que beaucoup soutiennent que les déficits cognitifs les plus précoces sont provoqués par la détérioration du striatum (une structure située au coeur du cerveau et qui est connue pour être sévèrement touchée dans la maladie de Huntington), il y a de nouvelles preuves qui suggèrent que s'intéresser uniquement à l'altération de cette structure, c'est dépeindre un tableau incomplet des changements qui ont lieu dans le cerveau des patients durant les toutes premières étapes de la maladie.

Sous un angle plus large : observation des symptômes non moteurs dans le cadre de la MH

Sous un angle plus large : observation des symptômes non moteurs dans le cadre de la MH

Melissa Christianson à la date 23 février 2016

Les descriptions courantes de la maladie de Huntington, ne mettant l’accent que sur les symptômes moteurs, brossent un tableau incomplet de la maladie réelle. La maladie de Huntington engendre à la fois des symptômes moteurs et non-moteurs qui, conjointement, affectent l’ensemble du corps. A présent, les scientifiques adoptent un angle plus large pour explorer cet ensemble complet de symptômes MH et déterminer comment ceux-ci pourraient être liés à la maladie.

Au-delà de l'illusion : les résultats de l'essai clinique sur la cystéamine

Au-delà de l'illusion : les résultats de l'essai clinique sur la cystéamine

Melissa Christianson à la date 2 janvier 2016

Au début du mois de décembre, la compagnie Raptor Pharmaceuticals a, dans le cadre de la maladie de Huntington, annoncé les résultats de l’essai clinique portant sur un médicament appelé cystéamine. Les gros titres dans les médias concernant cet essai sont excessifs et HDBuzz est donc là pour analyser ce que signifient réellement ces nouveaux résultats pour la communauté MH.

Conception d'une meilleure souris (piège) : un nouveau modèle de la maladie de Huntington

Conception d'une meilleure souris (piège) : un nouveau modèle de la maladie de Huntington

Melissa Christianson à la date 26 mars 2015

Dans le cadre de la maladie de Huntington, la plupart des recherches sont réalisées en utilisant des modèles animaux reproduisant la maladie de Huntington. Cependant, ceux-ci ne reproduisent généralement que quelques-uns des symptômes de la maladie et certains symptômes principaux n’apparaissent chez aucun modèle. A ce jour, de nouvelles recherches passionnantes ont permis de grands progrès s’agissant de ces problèmes – et nous informent en même temps sur la maladie.

Est-ce que les souris déprimées peuvent aider à soigner la maladie d' Huntington ?

Est-ce que les souris déprimées peuvent aider à soigner la maladie d' Huntington ?

Dr Jeff Carroll à la date 9 août 2013

De nombreux patients atteints de la maladie de Huntington souffrent aussi de dépression. Le travail récent d’Asa Petersen à Lund en Suède, réalisé chez la souris, suggère qu’une partie du cerveau appelée « hypothalamus » puisse jouer un rôle dans ce symptôme dans la MH.

Combler les lacunes dans les soins : nouvelles lignes directrices pour les soins dans le cadre de la MH

Combler les lacunes dans les soins : nouvelles lignes directrices pour les soins dans le cadre de la MH

Dr Ed Wild à la date 6 décembre 2012

La maladie de Huntington est peut-être incurable – mais loin d’être intraitable. Cependant, les soins que les patients reçoivent des professionnels peuvent être inconsistants. Maintenant, un ensemble de lignes directrices internationalement convenues, publié récemment, permettra d'élever tous les soins aux meilleurs standards.

Le lauréat du prix HDBuzz 2012 : la stimulation cérébrale profonde pour la MH

Le lauréat du prix HDBuzz 2012 : la stimulation cérébrale profonde pour la MH

Melissa Christianson à la date 19 novembre 2012

La stimulation cérébrale profonde - une procédure dans laquelle des électrodes miniatures, libérant des impulsions électriques, sont implantées dans le cerveau – ressemble à quelque chose sortie d’un film de science-fiction effrayant. Toutefois, ce traitement science-fiction pourrait s’avérer utile pour réduire les symptômes des mouvements involontaires, connus sous le nom de chorée chez les patients MH.