Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD.

Cherchez-vous notre logo ? Vous pouvez télécharger notre logo et obtenir des informations sur la façon de l'utiliser sur page de partage

Non seulement dans votre tête: des problèmes digestifs dans la maladie de Huntington

1

Les souris HD absorbent peu de nutriments - ce qui pourrait expliquer pourquoi les patients perdent du poids.

Par Dr Jeff Carroll le 16 juillet 2011Edité par Dr Ed Wild; Traduit par Yah-Se AbadaInitialement publié le 18 juin 2011

La perte de poids est un symptôme fréquent dans la maladie de Huntington qui est resté inexpliquée. Maintenant, en étudiant le système digestif des souris HD - et en étant attentifs à leurs excréments - les chercheurs ont découvert un indice sur la perte de poids dans le HD.

La perte de poids dans la maladie de Huntington (HD)

La perte de poids,comme le savent de nombreux patients et soignants, est un symptôme courant dans la maladie de Huntington (HD). Mystérieusement, la perte de masse corporelle dans la maladie de Huntington commence avant même que les symptômes évidents n'apparaissent. Plus surprenant encore, elle peut continuer même en dépit d'une très grande consommation de nourriture. Comme la maladie elle-même, la perte de poids dans le HD est pire chez les patients présentant des mutations très larges dans le gène huntingtin - ce qui suggère que sa compréhension pourrait nous en apprendre d'avantage sur l'apparition de la maladie.

Le système digestif, vu ici en orange, peut être  directement affecté dans le HD, conduisant à la perte de masse corporelle.
Le système digestif, vu ici en orange, peut être directement affecté dans le HD, conduisant à la perte de masse corporelle.

Une récente étude du groupe du Dr Petersen Åsa en Suède, couvert par HDBuzz, a montré que les effets de la protéine huntingtin dans une partie du cerveau appelée “hypothalamus” contribue probablement aux changements de la masse corporelle dans le HD. Mais, ce n'est probablement pas toute l'histoire - l'un des mystères du gène huntingtin est qu'il se trouve dans presque toutes les cellules de votre corps. Pourrait-il ainsi directement affecter le processus de digestion qui, en quelque sorte contribuerait à la perte de poids?

Le cerveau dans votre intestin - le “système nerveux entérique”

Les neurones sont des cellules qui communiquent en utilisant des signaux électriques et chimiques. En règle générale, nous pensons uniquement que les neurones sont confinés au cerveau et dans d'autres zones spécialisées comme les yeux et les oreilles. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est qu'il y a des millions de neurones dans les tissus du système digestif - l'estomac et les intestins. Ces neurones ont la tâche de contrôler l'apport alimentaire, et d'ajuster le processus de digestion pour répondre aux besoins nutritionnels de l'organisme. Parfois appelé “deuxième cerveau”, les scientifiques se réfèrent à ce réseau de neurones comme le “système nerveux entérique”.

Les scientifiques ont montré auparavant que la protéine huntingtin peut être trouvée dans les neurones de l'intestin. Mais ce qu'elle fait là, et les changements que la protéine huntingtin provoque dans la digestion lorsqu'elle est mutée, a toujours été flou. Un groupe de scientifiques européens, dirigé par le Dr Nils Wierup et le Dr Maria Bjorkqvist de l'Université de Lund en Suède, essayent de comprendre ce problème important.

Neurodégénérescence dans l'intestin?

Une façon pour les neurones de communiquer dans l'intestin est de libérer de petits bouts de protéines appelée “peptides”. Ces peptides peuvent envoyer un certain nombre de messages pour un nombre différent de situations, en fonction de leur séquence spécifique. Certains parlent de “digestion active”, tandis que d'autres parlent de “passive”.

Cette communication permet au processus digestif de s'adapter aux changements dans l'apport alimentaire et les besoins nutritionnels. Les neurones qui les signalent avec certains de ces peptides sont actuellement manquantes dans l'intestin du modèle de souris pour HD.

Ainsi, les chercheurs ont examiné la structure du système digestif chez les souris HD. L'estomac et les intestins sont bordées de cellules qui contribuent à la digestion des aliments et à l'absorption des nutriments. Ils ont constaté que cette couche de cellules était plus mince dans ce modèle de souris pour HD, ce qui pourrait causer de sérieux problèmes de nutrition à ces souris.

«Les souris HD excrètent plus de leur nourriture non digérée que des souris ordinaires. Cela signifie qu'ils reçoivent moins de nutrition dans leur corps. »

Moins en dedans ou plus au dehors?

La fonction principale du système digestif est de capturer les aliments, les faire circuler dans le corps tandis que les nutriments sont absorbés et les déchets excrétés. C'est, pour le reste d'entre nous, “manger” et faire “caca” .

Le temps qu'il faut pour la nourriture consommée de faire tout le chemin à travers le système digestif est augmentée chez le model de souris pour HD, ce qui est logique, étant donné tous les changements observés dans les neurones et autres cellules.

Mais cela at-il un impact sur la nutrition des souris, ou est-ce juste un effet secondaire de la maladie chez la souris? Parce que les souris font le tout - manger et caca - dans une cage, il est possible de mesurer la quantité de nutriments qu'ils obtiennent de leur nourriture.

Effectivement, la souris HD excrète plus de sa nourriture non digérée que les souris ordinaires. Cela signifie qu'ils reçoivent moins de nutrition dans leur corps. Et les souris qui avaient une digestion peu efficace sont celles qui ont perdu le plus de poids, ce qui suggère un lien entre les deux problèmes.

Les Implications et les mystères

Cette étude montre très bien que les souris HD ont des problèmes avec leur intestin, ce qui probablement contribue à leur perte de poids. Mais les chercheurs n'ont pas encore déterminé ce qui se passe chez les gens atteints de la maladie de Huntington. Cette investigation chez les gens sera très importantes pour aider à comprendre la pertinence de ces résultats. Ceci mérite d'être fait - les personnes minces semblent avoir les plus mauvais symptômes du HD, d'où améliorer la nutrition pourrait vraiment aider les patients HD. Cette étude jette les bases pour plus d'études dans le HD humain.

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d´intérêt Pour plus d'informations sur notre politique d'information voir notre FAQ ...